bryan-goff-351727.jpg

IMPROVISATION

 

Nombre de participants : 3, mixte

Durée des matchs : 20 minutes approximativement

Durée des caucus : 30 sec

Nombre d’improvisations par rencontre : 5

Matériel : Chandail aux couleurs de votre université


 

Description

Après plusieurs années de hiatus, l’épreuve d’improvisation fait son grand retour aux Jeux de la communication 2019. Chaque équipe sera formée d’une équipe mixte et sera assurée de participer à trois rencontres minimum. 

Les équipes seront divisées en deux pools tirés au hasard. Les équipes s’affrontant à l’intérieur du pool seront elles aussi tirées au hasard. Les affrontements et les pools seront annoncés lors du shack d’hiver. 

Les trois matchs de quart de finale seront donc déterminés de cette façon:

  • Match 1 : 1ère position Pool A vs. 4e position Pool B

  • Match 2 : 2e position Pool A vs. 3e position Pool B

  • Match 3 : 3e position Pool A vs 2e position Pool A

  • Match 4 : 4e position Pool A vs. 1ère position Pool B

Les classements de chaque pool seront établis par les critères suivants :

  1. L’équipe ayant remporté le plus de rencontres

  2. En cas d’égalité dans le nombre de victoires, les positions seront départagées par le différentiel. (La différence entre le nombre de victoires par le nombre de défaites)

  3. En cas d’égalité dans le différentiel, les positions seront départagées par le nombre de pénalités accordé. (L’équipe avec le plus de pénalités se retrouverait plus basse que l’équipe avec moins de pénalités)

  4. Dans le cas où deux équipes sont à égalité avec les points plus hauts, l’équipe ayant remportée le plus d’épreuve catégorie «débat ludique» l’emporte.

Les demi-finales se dérouleraient de la façon suivante : 

Match 1 : Gagnant du match 1 vs. Gagnant du match 4

Match 2 : Gagnant du match 2 vs. Gagnant du match 3

Les classements seraient décidés avec les mêmes critères que pour les quarts de finale.  Il y aurait finalement une finale et une finale de consolation afin de déterminer le classement final de cette épreuve. Les couleurs de jersey seront décidés lors du Shack d’été à l’aide d’une pige. 


Déroulement

Chaque rencontre sera d’une durée maximale de 20 minutes où il y aura obligatoirement 5 improvisations (deux mixtes et trois comparées). Dans chaque rencontre, il y aura deux catégories et trois improvisations libres. Les catégories et les règlements finaux seront fournis lors du shack d’hiver 2019. En attendant, nous invitons les délégations à suivre les règlements qui se retrouvent en annexe de cette épreuve. Puisque cette épreuve prend la place de la défunte épreuve débat oratoire cette année, chaque partie contiendra une catégorie «débat ludique».

Les improvisations seront sous la direction d’un arbitre issu de la scène de l’improvisation au Québec. Il se peut qu’il y ait plusieurs arbitres différents durant les rencontres, mais chacun seront régis sous les mêmes règlements qui seront remis sous forme de documents aux équipes et aux arbitres. 

Les improvisations seront également jugées par deux juges, eux aussi issus de la scène de l’improvisation. Les votes seront donc comptabilisés de cette façon : chaque juge vaut un tiers du vote, et le vote du public vaut pour un tiers. Ce qui veut dire que si les deux juges n’ont pas le même vote, c’est le public qui tranchera.

Annexe : Pénalités


ACCESSOIRE ILLÉGAL: Les joueurs ont le droit d'utiliser comme accessoire tout élément de vêtements commun à tous les joueurs. Les accessoires légaux sont les : pantalons, chandails, souliers, et autres éléments jugés légaux au préalable, par la ligue. Tout autre accessoire est considéré comme « privilégié » et donc illégal d’utilisation. Des exemples d’accessoires illégaux sont : ceintures, lunettes, montres, élastique pour les cheveux.

Les éléments de décor qui ne sont pas expressément mis à la disposition des joueurs sont également illégaux. Un joueur peut porter plus d'un chandail sur lui pour créer un costume ou un effet. Note : Un joueur peut se départir de son chandail en cours d'improvisation. Il est cependant interdit d’être torse nu sur le jeu.

BALAYAGE: Lorsque l’arbitre juge qu’une improvisation doit être interrompue suite à une faute majeure, un dérapage important de l’improvisation en cours ou d’un cas de violence (physique ou verbale). Les équipes sont alors invitées à retourner à leur banc.

Notez que :

∙ Le vote n'a pas lieu.

∙ Les équipes peuvent tout de même recevoir une ou plusieurs pénalités, particulièrement dans le cas des fautes qui ont mené au balayage.

CABOTINAGE : Il y a cabotinage lorsqu'un joueur ou une équipe tente d’influencer le vote du public par le biais d'une blague n’ayant aucun lien avec l’improvisation en cours ou qui, selon le jugement de l’arbitre, nuit à cette improvisation.


CLICHÉ : Il y a un cliché lorsqu’une idée ou un personnage se reproduit à plusieurs reprises lors d'une ou de plusieurs improvisations. Il peut s'agir également d'une utilisation peu subtile d'un référent (film, télévision, publicité, etc.).

Exemple 1 : Un concessionnaire de voitures qui accueille un client en lui disant : « Vous trouverez de tout, même un ami. » Évoquant ainsi le slogan des pharmacies Jean Coutu. Exemple 2 : Apparition récurrente d'un personnage créé de toute pièce par le joueur.

CONFUSION : Une confusion se produit lorsque selon le jugement de l’arbitre :

∙ Les joueurs d’une même improvisation présentent une histoire différente.

∙ Lorsque des erreurs de noms, dates, lieux ou autres éléments perturbent le déroulement normal de l’histoire.

∙ Lorsque l'histoire devient impossible à suivre.


DÉCROCHAGE : Il y a décrochage lorsque des fous rires non contenus se produisent ou que des personnages et/ou des accents ne sont pas soutenus tout au long de l’improvisation. Un décrochage peut être donné à un joueur qui contribue directement à l’improvisation ou qui incorpore un élément extérieur au jeu (téléphone cellulaire, rire du public, pleurs d'un bébé, etc.).

ESPRIT ANTISPORTIF : Lorsqu’un joueur ou une équipe manque de respect envers l’arbitre, les juges ou des joueurs de l’autre équipe. Cette pénalité est aussi décernée lors d’une rudesse excessive.

MANQUE D'ÉCOUTE : Il y a un manque d'écoute lorsqu’un joueur, de façon consciente ou non, ne tient pas compte de ce qui a été dit, fait ou installé.

NOMBRE ILLÉGAL DE JOUEURS : Il y a un nombre illégal de joueurs lorsque le nombre de joueurs imposés n'est pas respecté. À noter qu'une présence ou une entrée sans aucune intervention n’est pas définie comme une participation.

OBSTRUCTION : Se produit lorsqu’un joueur refuse, détruit et/ou nuit à l'improvisation de façon non intentionnelle, et/ou qu'il empêche le bon déroulement de l'histoire. Si le joueur agit de manière intentionnelle, il s'agira d'une pénalité majeure.

PROCÉDURE ILLÉGALE : Une procédure illégale se produit lorsque :

∙ Les caucus se prolongent en dehors du temps donné (30 secondes).

∙ Il y a communication entre le banc de l’équipe en jeu et des joueurs sur la surface de jeu.

∙ Il y a communication sur le banc de l'équipe qui n’est pas en jeu

∙ Une équipe, ou la régie, n’est pas prête à l’heure du match.

∙ Le public d’une équipe dérange le bon déroulement de la partie et 2 avertissements de l’arbitre ont été donnés.

∙ Les joueurs ne respectent pas les limites de l’aire de jeu délimitée.

∙ Les joueurs ne respectent pas le code vestimentaire.

∙ Une équipe réplique à une pénalité, sans que ce soit leur capitaine qui se présente à l’arbitre pour demander une explication.

∙ Toute autre infraction jugée telle par l'arbitre alors qu'aucune autre pénalité n’est applicable

RETARD DE JEU : Le retard de jeu s'applique lorsqu'une équipe n'est pas prête à commencer une improvisation au coup de sifflet de l’arbitre signalant le début de l'improvisation. Il y a aussi retard de jeu si selon le jugement de l’arbitre, un joueur empêche la progression du jeu.

RUDESSE : Il y a rudesse lorsque, selon le jugement de l’arbitre :

∙ Un joueur impose avec force tout acte (rudesse physique) ou toute idée (rudesse morale), sans mesure du jeu en cours ou d’un partenaire de jeu.

∙ Un joueur refuse de coopérer avec les autres et/ou ne fait pas avancer le jeu.

∙ Lorsqu'un joueur impose un personnage à un autre joueur à l'entrée de ce dernier.

∙ Lorsqu’un ou des joueurs monopolise(nt) le jeu sans permettre aux autres de s'exprimer ou de participer à l’histoire

∙ Par contre, imposer une situation ou un personnage à un joueur qui ne propose rien n'est pas une rudesse.

Annexe : Catégorie

Accessoire imposé
Un accessoire donné est imposé aux équipes et elles doivent obligatoirement en tenir compte pour l’écriture de l’improvisation. L’accessoire doit être utilisé dans son sens propre à moins d’un avis contraire du maître de jeu.


A la manière de…
C’est une catégorie classique utilisée à la L.N.I. et ailleurs, mais que la L.I.M. emploie également. Ça consiste à respecter le style d’une oeuvre ou d’un auteur, soit par le niveau de langage, le sujet, l’ambiance ou le propos.


Auditive
C’est une improvisation strictement sonore sans soutien électroacoustique. Les improvisateurs sont assis sur une chaise, les mains sur les genoux et le regard vers l’horizon. Il est interdit d’utiliser volontairement le langage du corps dans le but d’influencer l’écriture de l’impro.

Bibliothèque
Cette catégorie est dans le même esprit que la catégorie À la manière de… Ici le maître de jeu donne à deux lecteurs un extrait à deux personnages d’une oeuvre tirée généralement du répertoire théâtral (classique ou contemporain). Mais cela peut aussi bien être un extrait tiré d’un scénario, d’une bédé ou autre. Les deux improvisateurs y vont d’une lecture publique et quand le maître de jeu enlève le livre, les improvisateurs doivent continuer en respectant le style, le niveau de langage, l’ambiance, les éléments d’écriture et les personnages imposés par l’œuvre choisie.

Caucus interchangé
C’est une improvisation comparée où les équipes s’échangent leurs caucus.

Composition de personnage
Un improvisateur par équipe est envoyé en coulisse où il doit, à l’aide d’éléments de costumes, composer un personnage qu’il nous présentera une improvisation plus tard dans une performance solo.

Courrier de Solange
Le maître de jeu fait la lecture d’un courrier du cœur. Le contenu de cette lecture servira d’inspiration à l’écriture de l’improvisation.

Défi ou défi du public
Les équipes s’échangent un défi et doivent tenter de le relever. Le défi peut être également lancé par un membre du public.

Déjà vu
L’improvisation débute comme une libre, puis le maître de jeu demande aux improvisateurs de recommencer la même improvisation en changeant soit le style, l’ambiance, un élément de l’histoire, en modifiant les personnages, en imposant des handicaps ou autres.

Doublage
Les voix des personnages de l’improvisation sont jouées par d’autres improvisateurs à l’aide de microphone.

Débat ludique
Catégorie mixte divisée en quatre segments où un improvisateur de chaque équipe devra défendre un sujet ludique imposé par l’arbitre. Lors du premier segment, chaque improvisateur viendra défendre, à tour de rôle, son point pendant 30 secondes sous forme d’introduction. Pour le second segment, à tour de rôle toujours, les improvisateurs disposeront d’une minute chaque pour donner leur premier argumentaire. Suivra le troisième segment où les improvisateurs auront deux minutes pour argumenter l’un contre l’autre sur la scène. Le quatrième segment, finalement, sera une conclusion de 30 secondes par improvisateur pour défendre leur point.

Éditorial
Il est question ici d’un exercice de rhétorique. Chaque équipe devra prendre position face à un sujet imposé par le maître de jeu: Pour ou contre. Ex: L’avortement…les Jaunes sont pour et les Noirs sont contre.

Fusillade (Classique)
Par alternance, chaque improvisateur se présente devant le maître de jeu pour recevoir un thème qu’il aura à jouer sur le champs sans préparation aucune. L’improvisation de chaque comédien dure en temps normal 30 secondes, mais c’est toujours à la discrétion du maître de jeu.

Fusillade avec contrainte imposée
Une contrainte est imposée et doit être respectée dans chaque fusillade.

Fusillade avec un seul thème
Le premier improvisateur à se présenter devant le maître de jeu reçoit un thème qui sera le même pour tous les autres.

Fusillade groupée
A tour de rôle chaque équipe se présente au complet sur scène. Le maître de jeu donne un thème et sans préparation aucune, les improvisateurs doivent y aller d’une improvisation de 30 secondes ou plus.

Handicap
Chaque personnage à se présenter sur scène se voit imposer un handicap par le maître de jeu. L’improvisateur devra obligatoirement s’en servir pour la composition de son personnage.

Horoscope
Le maître de jeu fera la lecture de l’horoscope du signe astrologique d’un spectateur choisi au hasard. Les éléments contenus dans la lecture de cet horoscope serviront à l’écriture de l’improvisation.

Interactive
Le maître de jeu donne au public un choix de direction que l’improvisation pourrait prendre et ce dernier donne sa réponse à l’aide des mains (le poing ou la main).

Intervention de l’autre équipe
Le directeur adverse est appelé à intervenir s’il y a lieu dans l’improvisation de l’autre équipe.

Lieu imposé
Le lieu où se déroule l’improvisation est imposé par le maître de jeu.

Masque
Les improvisateurs doivent jouer avec les masques imposés par le maître de jeu. Il peut s’agir de masque neutre, demi-masque, masque de commedia ou tout autre genre de masque. Les joueurs doivent se servir du masque qui leur est imposé pour composer leur personnage et écrire leur improvisation

Mimée
Une improvisation où aucun son volontaire n’est permis.

Narration voilée
C’est une narration où le narrateur ne voit pas l’action qui se déroule sur scène.

Personnage imposé
Un personnage est imposé à un ou plusieurs improvisateurs et celui-ci/ceux-ci doit/doivent le composer et l’incarner sur le champs en s’inspirant de celui-ci pour l’écriture de l’impro.

Petites annonces
Chaque improvisateur incarne le personnage imposé par la lecture d’une annonce de service de rencontres.

Point de vue
C’est une improvisation où différents narrateurs donnent leur version de la même histoire à tour de rôle.

Poursuite
Une troupe poursuit l’improvisation de l’autre troupe.

Poursuite alternative
En alternance, les troupes poursuivent l’histoire de l’autre en respectant vigoureusement tout ce qui est installé par l’autre.

Preview
Il s’agit ici d’une improvisation à la manière d’une bande-annonce de film.

Procès
Un membre du public est accusé d’un délit. Une troupe représente la couronne et l’autre, la défense. Chaque troupe mandate un improvisateur qui jouera le rôle de l’avocat. Dans un premier temps, à tour de rôle, les avocats présentent leur cause et interrogent l’accusé au besoin. Dans un deuxième temps et toujours à tour de rôle, les avocats font venir à la barre des témoins qui sont personnifiés par la troupe adverse.

Publicité
Il s’agit ici d’une improvisation qui doit annoncer un produit.

Punch out ou Punch out imposé
Une phrase est imposée soit par l’autre troupe, soit par le maître de jeu. Cette phrase doit inspirer l’écriture de l’improvisation. L’improvisation se terminera lorsque la phrase sera dite, en prenant soin que a sortie soit cohérente avec l’écriture installée.

Radiophonique
Une improvisation strictement sonore avec l’aide d’un microphone.

Relais
C’est une improvisation mixte à un contre un. Au son de la cloche, les improvisateurs figent et sont remplacés par deux autres improvisateurs qui poursuivent rigoureusement ce qui a été installé par leurs prédécesseurs.

Rimée
Une improvisation où le rime, qu’il soit libre ou non, est obligatoire.

Sans thème ni caucus
Une improvisation sans thème ni caucus.

Sans paroles avec soutien musical
Une improvisation sans parole où l’écriture doit être rigoureusement influencée par l’ambiance musical imposée.

Soutien musical
Une improvisation où l’écriture doit être rigoureusement influencée par l’ambiance musicale imposée.

Titre de chanson
Le thème de l’improvisation est choisi parmi les titres de chansons qui se retrouvent sur un disque compact choisi préalablement. On demande au public de choisir un chiffre. Le titre de la chanson correspondant au chiffre choisi sera le thème joué.

Tranche de vie
Un improvisateur doit nous raconter sans jouer une anecdote qui lui est vraiment arrivée.

T.V.Hebdo
L’improvisation doit s’inspirer rigoureusement de la lecture du synopsis d’un film choisi dans le T.V.Hebdo ainsi que de la critique que l’on fait de ce film

Videoclip
Les improvisateurs doivent créer un vidéoclip sur scène sur une pièce musicale imposée.

Voyage dans le temps
Chaque fois que la cloche se fait entendre, l’époque dans laquelle l’histoire se déroule doit changer sans que l’histoire ou que l’essence des personnages ne changent.

Zapping
C’est une improvisation sans thème où, à chaque son de cloche, les improvisateurs doivent recommencer une autre improvisation en se fiant obligatoirement à leur dernier geste au moment où la cloche s’est fait entendre.