Ecriture.jpg

PORTRAIT JOURNALISTIQUE

 

Nombre de participants : 2 

Durée: 4 heures

Matériel permis: Enregistreur (ou téléphone
avec application d’enregistrement),
dossier de presse, papier, crayon.

Matériel remis : Dossier de presse, papier,
crayon, ordinateur (avec Word et Photoshop)
et appareil photo


 

Description

Cette épreuve sera constituée de deux délégués : un journaliste en charge de l’écriture et un photographe. Le premier aura 20 minutes d’entrevue avec un artiste franco-canadien en vogue issu du domaine culturel (peu importe la discipline : littérature, théâtre, musique, cinéma, arts visuels…). Il devra définir un angle et guider l’entrevue avec rigueur. Après coup, il aura deux heures pour rédiger son article. On ne parle pas ici d’une formule question-réponse, mais bien d’un texte suivi, qui doit tirer son originalité à travers l’angle journalistique choisi.

Le photographe, quant à lui, aura 20 minutes pour prendre des photos de l'artiste. Il aura accès à un studio à l'université, mais il pourra choisir de faire sa session dehors (si la température le permet). Ensuite, il aura deux heures pour choisir deux photos (une principale et une intégrée dans l'article) et faire les retouches nécessaires sur Photoshop. Seules ces deux photos seront évaluées. Un appareil photo de marque à déterminer du département de communication sera à la disposition de chacun des photographes.

Déroulement

L'épreuve se déroulera dans les locaux du bloc de service technique du département de communication de l'Université de Montréal. Un local sera mis à la disposition du journaliste pour les bienfaits de l'entrevue, et un studio de base sera mis à la disposition du photographe. Les deux se retrouveront ensuite dans l'une des salles du bloc technique, là où sont offerts des postes de travail Mac contenant les logiciels Microsoft Word et Adobe Photoshop.

Une heure avant l’entrevue, un dossier de presse sera remis à chaque délégué, tout comme un accès internet. C’est durant ce moment que le photographe et le journaliste pourront discuter de l’angle choisi. Quatre duos de délégués auront à dresser un portrait du même artiste - même chose pour les quatre autres. Le match entre chacun des deux artistes et chacune des huit délégations sera déterminé au hasard le matin même de l'épreuve.

Durant l’entrevue, le journaliste devra mettre à profit ses techniques d’entrevue, tout en s’arrangeant pour maintenir son angle de départ, vu qu’il a uniquement 20 minutes d’entretien avec l’artiste. Il pourra, à son choix, enregistrer la conversation ou, comme bien des vieux routiers le font encore, noter les grandes lignes de son interlocuteur. Après l’entrevue, le délégué retournera à son poste pour un bloc de 2 heures de rédaction. Le texte devra cumuler l’équivalent de trois feuillets, 750 mots, et devra mettre de l’avant un angle de rédaction précis, choisi par le délégué.

Quant à lui, le photographe aura 20 minutes de session photo. Il aura lui aussi deux heures pour importer, choisir et retoucher ses photos. Les deux délégués déposeront leur travail sur Google Drive.